Notre projet pédagogique

Nos moyens (notre méthodologie)

Nous nous basons principalement sur les principes de la pédagogie du docteur Decroly, fondée sur l’observation du concret, point de départ de toute activité, assurant une prise de contact directe et motivante avec la réalité des êtres et des choses.

L’analyse qui vient ensuite naturellement, décomposant la réalité en chacun de ses éléments, permet la restructuration mentale de celle-ci.

De la 1ère maternelle à la 2ème primaire, l’observation s’exerce principalement sur la «surprise » que l’enfant apporte personnellement et qui permet manipulations, explorations, expérimentations développant toutes les démarches percepto-sensorielles.

Ces observations peuvent aussi être menées lors de « circonstances du moment » favorisant l’étude d’un thème.

corps humainDe la 3ème à la 6ème primaire, les activités s’organisent autour d’un «centre d’intérêt ». Ils sont quatre, abordés à raison de un par an.

Le cycle comprend :

  • le besoin de se nourrir
  • le besoin de se protéger contre les intempéries
  • le besoin de se défendre
  • le besoin de travailler

Chaque année, le groupe classe réalise des projets dans le cadre du centre d’intérêt etmaquette du coin lecture d’autres projets motivés par l’actualité.

Cette observation directe génère les fonctions de calcul mesure, d’association dans le temps et l’espace, d’expression verbale, écrite , artistique et corporelle, ces fonctions étant organisées en plans de travail chez les plus grands.

pédagogie2L’initiation à la technique de la lecture se fonde en 1ère et 2ème primaire sur l’observation globale de phrases, issues du vécu du groupe. Ces phrases seront ensuite graduellement décomposées en mots, en syllabes et puis en lettres.

L’écriture est progressivement entraînée à partir d’une mémorisation visuelle des phrases, puis des mots qu’elles contiennent.

Nous travaillons sans manuel scolaire fixe (quelques référents de base comme les atlas, les dictionnaires, Bescherelle, ….).

plant de potiron

Nous privilégions la diversité de l’information, la documentation provenant de l’élève, les recherches menées en équipe à la bibliothèque de l’école ou au local informatique.

 

L’important, c’est la multiplicité des documents, c’est la possibilité de les comparer, de lesdocumentation confronter.